La vieille Dame est fatiguée

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/vieille-femme.png

 

 

 

Par habitude et presque machinalement

Elle passe le peigne dans ses cheveux blancs

Ses gestes se font de plus en plus lents

Et son regard se perd souvent dans le néant

 

A sa montre, elle voit les heures qui s'égrainent,

Jour après jour, nuit après nuit, semaine après semaine...

Le temps est devenu une fatalité

Chaque seconde lui paraît une éternité.

 

Ses jambes qui la faisaient si bien danser

Au temps jadis, à l'époque de sa jeunesse,

Aujourd'hui ne veulent même plus la porter

C'est là le lourd tribu de la vieillesse.

 

Son esprit se noie dans la solitude,

S'installe en elle une profonde lassitude.

Elle ne sent plus que douleur et souffrance,

Son unique souhait serait la délivrance.

 

Depuis que son cher mari est parti

Il n'y a plus de saveur à la vie.

Lui revient immanquablement l'espoir,

Le rêve enfin de pouvoir le revoir...

 

La vieille femme est épuisée

Son vieux corps n'a plus de vitalité.

Elle voudrait s'endormir, ne plus jamais se réveiller,

Elle voudrait juste pouvoir s'en aller...

 

Ô vieille Dame, tu ne dois pas désespérer

Bientôt les anges viendront te chercher.

Dans la lueur d'une douce lumière dorée

Tu rejoindras celui que tu as tant aimé.

 

Françoise-Aquarella

 

 

Je dédie ce poème à mon adorable belle-mère

pour qui j'ai beaucoup d'affection et de tendresse,

ainsi qu'à toutes les personnes âgées

qui souffrent physiquement et moralement.

 

 

A suivre :

"  Soirée de Décembre "

 



26/08/2020
46 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 201 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Je crée mon blog | Espace de gestion