La caresse du Printemps

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/Caresse-du-Printemps.png

 

 

Il y avait ce lourd plafond

De nuages couleur de plomb

Et ces arbres à l’allure figée

Tels des squelettes pétrifiés

 

Il y avait ce vent glacial

Dont la fureur n’avait d’égal

Que son sinistre sifflement

Et sa morsure évidemment

 

Mais sous la terre il y avait

Germes de vie qui somnolaient

Des bulbes, graines et racines,

Protégés par Mère Divine

 

Puis vint le temps, tout doucement,

De rayons beaucoup plus cléments

Déchirant l’épais voile gris

Pour en faire des rideaux de pluie

 

Et voici que vient maintenant,

Soufflé par la brise légère,

Le doux murmure du printemps

Qui réveille la Terre entière

 

Il y avait ce long hiver

Ses sursauts pervers et cinglants

Mais est revenu la lumière

Sous la caresse du printemps

 

Il y avait de la tristesse

Une sorte de lassitude

Mais il suffit d’une caresse

Pour que vienne la plénitude

 

Alors aux clairs matins d’avril

Il semble beaucoup plus facile

D’ouvrir les yeux en souriant

Et de se lever en chantant

 

Aquarella

 

 

 

 

 

 

 



03/04/2018
23 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion