Les plages endormies

 

https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/sir--ne-de-plages-endormies.png

 

Le soleil d’octobre a blanchi

Teintant d’une lueur nouvelle

Les plages qui sont endormies

Dans un silence qui révèle

L’ampleur d’étendues infinies

L’été, comme les hirondelles,

Pour une année est reparti…

 

Et pourtant la douceur est telle

Qu’elle me donnerait l’envie

De redéployer une ombrelle

Ou d’enfiler un bikini

Mais je choisis juste le sel

De l’air iodé pour aujourd’hui

 

Et puis cette lumière inouïe

Faite d’or liquide est si belle

Que s’évade encore mon esprit

Vers des dimensions parallèles

Où des sirèn’s et des elfes jolis

M’attirent et doucement m’appellent

 

Comme dans l’eau d’une aquarelle

Où fusent tous les coloris

Je les vois dans les étincelles

De la mer dorée et jaunie

Par les rayons sensationnels

Du soleil couchant qui rougit

 

Ils me répètent en ritournelle,

Et l’écume des vagues aussi

S’agite, mousse et m’interpelle

Pour me dire que l’été s’enfuit

Que c’est le cycle perpétuel

Des saisons et puis de la vie

 

Mais le temps passe et j’en oublie

Plongée dans ce monde irréel

Que bientôt tombera la nuit

Quelques cris et battements d’ailes

Me sortent de mes rêveries

Un dernier regard vers le ciel

Je quitte la plage endormie

 

Aquarella

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/sir--ne-et-boules-arc-en-ciel.png

 

 


 

 



17/10/2019
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 196 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Je crée mon blog | Espace de gestion