Le discours des fées

 

 

 

 

Emmitouflée, luttant contre le froid, 

Je pensais bien que l'hiver était roi. 

Epanouies, ignorant tout cela, 

Les fleurs nouvelles brillaient de leur éclat. 

Elle est venue, en caressant ma peau,  

Me murmurer : "bientôt il fera chaud" 

Tout doucement, la fée soleil, 

Diffusant ses couleurs de miel. 


 

Au milieu des bourrasques, peinant, 

J'avançais, les yeux larmoyants. 

Furtive, elle m'a effleurée en riant 

Et m'a soufflé, la fée du vent : 

"Je dissipe les odeurs et fumées 

Qui te donneraient la nausée, 

Et transporte tous les pollens  

Pour que les fleurs soient toujours reines. 


 

Alors que j'étais fatiguée, 

Beaucoup plus tard, dans la journée, 

Elle s'est penchée à mon oreille,  

Pour dire alors, la fée sommeil : 

"Tu as grand besoin de dormir 

Pour mieux garder ton sourire, 

Avoir un peu plus d'énergie, 

Et bien profiter de la vie." 


 

Ensuite, dans les bras de Morphée 

J'ai fini par tout oublier, 

Mais je suis sûre qu'elle est passée, 

Afin de bien me rappeler, 

Avant que le jour ne se lève,  

Pendant la nuit, la fée des rêves, 

Que chaque matin, dès le réveil, 

Un jour nouveau est un cadeau du ciel. 

 

 

Françoise 

 

 

 



04/04/2013
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 196 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Je crée mon blog | Espace de gestion