La fée "douceur"

 

 

Si doivent vraiment couler ces rivières,

Puissent ces longs ruisseaux de larmes

Faire retomber les armes.

Puissent ces flots et ces remous amers

Redevenir une onde subtile et légère.

 

 

Puisse cette eau, fraîche, limpide et claire,

Dissoudre la rancoeur que peut nourrir la haine,

Et purifier le coeur, tout en calmant la peine,

Afin qu'il ne soit jamais si dur que la pierre.

 

 

Et lorsque sera déchiré le voile

Qui enveloppe la douleur,

Alors descendra des étoiles

Un papillon, une lueur...

 

 

Et parce que je l'ai demandé,

Le papillon en fée sera changé.

Toutes les larmes qui auront été versées,

En perles de rosée seront transformées.

 

 

Viendra le temps pour cette fée "douceur",

Paisiblement, d'écarter le malheur,

Puis de soigner les plaies et les blessures

Qui, sans disparaître, pourront cicatriser,

Ouvrant ainsi la porte du futur,

En accueillant les parfums de l'été.

 

Françoise

 

 

 

 



10/03/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 150 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion