La Cabane

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/la-cabane.png

 (création d'après une illustration d'Ellie Davis)

 

Depuis deux longues heures nous arpentions les bois

Appréciant les senteurs, tous les sens en émoi

En recherche d’un tronc ou d’une pierre plate

En faisant attention aux fleurs si délicates

 

Un endroit bien pratique où nous pourrions manger

Tout mignon, sympathique pour nous arrêter,

Quand derrière un talus, la petite cabane

Soudain est apparue derrière des platanes…

 

De branches et de brindill's en forme de tipi 

Dressée telle une aiguill' piquée sur un tapis

Irrésistible attrait, quelle étrange attirance !

Sûr qu’elle m’invitait,... c’était une évidence

 

Sans jeter un coup d’œil pour voir à l’intérieur

J’en franchissais le seuil avec beaucoup d’ardeur.

Ne sachant trop comment je me cognais la tête

Et tombais lourdement sur un lit de pâqu’rettes

 

Puis en quelques secondes alors j’ai tout compris :

C’était un autre monde que je voyais ici…

Une lueur bleutée au-dessus de mon crâne

D’étoiles, parsemée, éclairait la cabane

 

Se tenaient à côté de moi des petits hommes,

La mine concentrée, pas plus hauts que trois pommes

Ils frottaient sur mon front des pierres colorées

Me donnant l’impression de bien me soulager

 

Que faites-vous ici ? Vous savez que ça craint,

Les réactions inouïes de certains des humains ?

Ils éclatèrent de rire en se moquant un peu

Puis gentiment me dirent d’un air très malicieux :

 

« Cette jolie cabane est comme un portillon

Une sorte de membrane entre nos dimensions

Nous n’avons rien à craindr’ car pour le traverser

Il faut d’abord atteindr’ un stade pour vibrer

 

Mais cesse de douter, tu ne nous verrais plus »

À peine prononcé,… ils avaient disparu…

Je ramassais au sol les pierres colorées

Avec cette idée folle : « je n’ai donc pas rêvé »

 

Ce trésor dans ma poche, je ressortais groggy

« Comment va ta caboche ? » me dit un ami

« Ce n’est rien, tout va bien, répondis-je en riant,

Mais j’ai drôlement faim... À table maintenant ! » 

 

Aquarella

 


 

 

 

Défi relevé sur un atelier d'écriture de Maridan,

sur  "  Les Mots de Montpellier "



30/01/2020
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 196 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Je crée mon blog | Espace de gestion