Le vieil olivier

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/1873241_Haut_de_Cagnes_sur_mer_vu_des_Collettes_Marcel-BOOS.png

 

 

 

Depuis plus de cent ans

Il était planté là

Avait vu tant d’enfants

Descendus sur Gaïa

 

De toutes les époques

Il avait en mémoire

Les échanges et les trocs

Qui avait fait l’histoire

 

Il avait supporté

La chaleur et le froid

Qui avaient pénétré

Jusqu’au cœur de son bois

 

Les caprices du vent

Avaient tordu son corps

Modelé ses tourments

Tel un précieux décor

 

Sous ses branches chargées

Il avait entendu

Les mots doux partagés

D’amoureux éperdus

 

Puis les éclats de rire

Des enfants qui jouaient

Et les profonds soupirs

De femmes qui pleuraient

 

Toujours il accueillait

Bienveillant et discret

La joie et les regrets

Que chacun lui confiait

 

Mais qui se souviendrait

De ce vieil olivier

Recueillant les secrets

Des âmes torturées ?

 

Puis cet homme arriva

Avec son chevalet

Et il le regarda

Comme jamais, comme jamais…

 

Sous la soie des pinceaux

Qui caressait la toile

Il lui fit le cadeau

De devenir "étoile"

 

Aquarella

 

 

 

 

 

 

Ce poème est la résultante d'un atelier d'écriture proposé par Maridan

sur son blog " Les mots de montpellier"

et inspiré par une toile de Marcel BOOS, peintre contemporain,

publiée momentanément sur le blog de Pierre Barjonet " La palette de Pierre"

 dans le cadre de "La Romance de Laurine"

 

Merci à tous les deux d'avoir ainsi réveillé ma muse.



27/06/2019
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 196 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Je crée mon blog | Espace de gestion