C'était écrit

https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/l--itin--raire-de-l--homme.png

 

Défi n° 163

 

https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/ChynIyrKrNmcEVJPJO_32ibofaI.jpg

 

 

Thème : Ecrire

et/ou 8 mots à insérer :

Futur, Raison, Attente, Complice, Quand, Lorsque, Maintenant, Pourquoi

Et/ou : Un texte contenant : « Soudain j’ai su »

et se terminant par : « Hélas, on ne peut rien y changer »

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/itin--raire.png

 

 

Des orages ont tremblé sur des périodes sombres

Et nous pensions vraiment sortir de la pénombre

Mais maintenant voici que la Terre s’enflamme

Pleure et crie sa colère, interpellant nos âmes

 

Aussi, lorsque je prends le temps de méditer

En repassant le film des siècles passés

Je ne peux m’empêcher, malgré l’évolution,

D’entrevoir les dérives liées aux ambitions

 

Nous vivons dans un monde aux milliers de facettes

Dont la lumière éclair’ nos actes et reflète

Nos pensées, nos attentes, et les choix qu’on a faits

Pour écrire l'histoire, avec ou sans regrets

 

Parfois sans le savoir nous sommes les complices

De ces graves erreurs que les hommes accomplissent

Quand ils ne tiennent compte de tous les dégâts

Occasionnés souvent pour maigres résultats

 

Pour satisfair’ l’envie bien plus que la raison

Imprimons et gravons mauvaises décisions

Persuadés de le faire pour un plus grand confort

Sans vouloir accepter que ce puisse être à tort

 

Nous rêvons tous, un jour, d’un futur idéal

Où l’amour et le cœur seraient, en capital,

Le seul emblème inscrit sur tous les étendards

De chacun des pays sans frontièr’s ni remparts

 

Oui, mais alors pourquoi répétons-nous l’histoire

Réitérant encore et encor’ nos écarts

Aveugles des souffrances que nous infligeons

À la Terre et aux homm’s, sans moindre compassion ?

 

Il faudrait respecter les règles, humblement,

Imposées par Gaïa et puis les éléments,

En acceptant d’avoir à faire ce sacrifice

De partager quelques-uns de ses bénéfices

 

Aux cieux j’ai demandé, nombreuses fois prié,

Espérant mieux comprendre où est la Vérité,

Puis un  jour j’ai compris que tout n’est qu’illusion

Car la vie n’est qu’un jeu dont nous sommes les pions

 

Et puis « soudain j’ai su » qu’il ne servait à rien

De remettre en question les chemins du destin

L’itinéraire de l’homme était déjà tracé…

C’était écrit « hélas, on n’peut rien y changer »

 

 (Dans le respect des termes du défi, normalement, mon poème s’arrête ici.

Cependant, pour rester en harmonie avec mon courant de pensées positives

je vous propose, ci-dessous, une prolongation de ma conclusion)

 

Mais ne soyons pas tristes car à la fin du jeu

Quel que fut notre rôle « Tout sera pour le mieux »

La Source de la Vie, sans juger ses héros,

Dans l’Amour Absolu met les comptes à zéro

https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/Signature-Aquarella-2.png

 

https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/Itin--raire-choix.png

 


 

 



05/09/2021
28 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 215 autres membres


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Je crée mon blog | Espace de gestion