A l'orée de l'automne

 

 https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/A-l--or--e-de-l--automne.png

 

 

Avant que la saison n’ait vraiment commencé

Que les beaux chênes verts ne soient décolorés

Et qu’aux toits des maisons fument les cheminées

La nature éphémèr’ prend un air enchanté

 

Dans la brume bleutée des fraîches nuits d’automne

Où les vapeurs d’été se faufilent encore

La poussière de fée s’éparpille et frissonne

Sur rivière nacrée piquée d’étoiles d’or

 

Plus haut dans le lointain, au-dessus des collines

Dame Lune, complice, éclaire la vallée

Pour les petits lutins de la forêt voisine

Dont l’humeur est propice à rire et à chanter

 

Quelque peu dérangée par cette agitation

Une chouette ébahie sort de son habitacle

Et d’un air effaré regarde l’horizon

Découvrant la magie de ce joli spectacle

 

Puis un hibou fredonne des mots à propos

« Des feuilles d’automne transportées par le vent

Qui vont et tourbillonn'nt » en ricochant sur l’eau

« En ronde monotone » traversant le temps…

 

Lors, la joyeuse bande de petits copains

Reprend chaque parole de cette chanson

Et formant sarabande en se tenant la main

Saute et fait cabrioles sur les champignons

 

À l’orée de l’automn’ la nature engourdie

Dans sa robe cuivrée aux dentelles vermeilles

Se fripe et se chiffonne petit à petit

Dans les brumes bleutées des nuits qui l’ensommeillent

https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/Signature-Aquarella-2.png

 

 

 https://static.blog4ever.com/2012/07/706101/Petite-f--e-des-fleurs-nocturnes.png

 

 

 

 

 

 



22/09/2023
20 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 233 autres membres

Retour haut de page

Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | Confidentialité | RSS | Je crée mon blog | Espace de gestion